Dépistage des hépatites B et C en France en 2010, enquête LaboHep 2010

Publié le 21 Mai 2013
Mis à jour le 5 juillet 2019

Objectifs. L'enquête LaboHep a été réalisée en France en 2010 pour : 1) estimer l'activité nationale et régionale de dépistage de l'hépatite C (anticorps anti-VHC) et de l'hépatite B (antigène (Ag)HBs) par les laboratoires d'analyses de biologie médicale (LABM) ; 2) évaluer la représentativité des données d'un réseau sentinelle de LABM publics et privés (RenaVHC/B). Méthodes. Les estimations ont été réalisées à partir d'un échantillon aléatoire de 1 412 LABM en tenant compte du plan de sondage après redressement sur l'activité des LABM. La représentativité de RenaVHC/B a été évaluée en comparant les nombres moyens de tests et indicateurs de contrôle de positivité (ICP) estimés par l'enquête à ceux calculés pour RenaVHC/B pour 2010. Résultats. Le nombre de tests anti-VHC et AgHBs réalisés en France en 2010 est estimé à 3,4 millions [IC95%:3,1-3,7 millions] chacun et l'ICP à 0,9% [IC95%:0,8-1,1%] et 0,7% [IC95%:0,6-0,8%] respectivement. Les données de RenaVHC/B surestiment le nombre moyen de tests et sous-estiment l'ICP pour les deux marqueurs et pour les LABM privés et publics. Discussion. LaboHep a permis d'estimer l'activité nationale et régionale de dépistage anti-VHC et AgHBs en 2010 et a montré une faible représentativité du réseau RenaVHC/B. Elle sera désormais régulièrement renouvelée pour suivre l'évolution de l'activité de dépistage. (R.A.)

Auteur : Brouard C, Leon L, Pioche C, Bousquet V, Semaille C, Larsen C
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2013, n°. 19, p. 205-9