Rétinopathie et neuropathie périphérique liées au diabète en France métropolitaine : dépistage, prévalence et prise en charge médicale, étude Entred 2001.

Publié le 22 Mars 2005
Mis à jour le 10 septembre 2019

La rétinopathie diabétique, complication microvasculaire du diabète, constitue la première cause de cécité dans les pays industrialisés avant l'âge de 65 ans. De la même façon, la neuropathie périphérique diabétique constitue la première cause d'amputation non traumatique, car elle prédispose aux plaies des pieds en provocant une perte de sensibilité. En conséquence, en France, le Programme national d'action diabète a orienté ses actions en 2005 vers le dépistage de la rétinopathie et l'amélioration de la prévention des lésions du pied dans la population diabétique, afin de diminuer la fréquence de la cécité et des amputations. Pour contribuer à ce programme, l'étude Entred (Échantillon national témoin représentatif des personnes diabétiques) a été utilisée afin d'estimer la prévalence et la qualité du dépistage et de la prise en charge médicale de la rétinopathie diabétique et de la neuropathie périphérique en France. (R.A.)

Auteur : Fagot Campagna A, Fosse S, Weill A, Simon D, Varroud Vial M
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2005, n°. 12-13, p. 48-50