Evolution du taux d'incidence des amputations d'un membre inférieur chez les personnes diabétiques et devenir à trois ans des personnes diabétiques amputées, selon les données du PMSI. Congrès ADELF-EMOIS, Bordeaux 22-23 avril 2010

Publié le 1 Avril 2010
Mis à jour le 10 septembre 2019

Introduction.- Alors que l'amputation d'un membre inférieur (AMI) est une complication grave du diabète, le devenir des personnes amputées a été peu étudié en France. L'objectif de cette analyse est d'estimer l'évolution du taux d'AMI de 2004 à 2007 et d'étudier le devenir à trois ans des personnes diabétiques amputées d'un membre inférieur en 2004 à partir des données du PMSI. Méthode. Les actes d'AMI ont été extraits de la base PMSI de 2004 à 2007 de métropole. Le diagnostic de diabète a été établi lorsqu'au moins un séjour hospitalier (pour amputation ou autre) reportait un diagnostic de diabète durant cette période. Le suivi à trois ans a été effectué sur les 8002 personnes amputées en 2004 disposant d'un numéro d'anonymat correct. Résultats. En 2004 et 2007, respectivement 10 265 et 11 442 actes d'AMI ont été enregistrés, chez respectivement 8470 et 9236 personnes diabétiques, alors que le taux d'incidence de l'AMI est resté stable sur cette période, autour de 375/100 000 personnes diabétiques. Il s'agissait en 2004 d'amputations d'orteil (44 %), de pied (19 %), de jambe (19 %) et de cuisse (18 %). Durant cette même année, 12 % des personnes sont décédées à l'hôpital et 18 % ont été réamputées. Après trois ans de suivi, le taux cumulé de décès hospitalier ou de réamputation était de 50 %. Discussion/conclusion. Le taux de décès hospitalier ou de réamputation à trois ans est extrêmement élevé, témoignant de la gravité de cette complication du diabète. Ce taux est néanmoins sous-estimé car il ne comprend pas les décès survenus au domicile (non disponibles), ni ceux survenus en soins de suite et de réadaptation (lesquels seront recherchés). (R.A.)

Auteur : Fosse S, Hartemann Heurtier A, Jacqueminet S, Mouquet MC, Oberlin P, Fagot Campagna A
Revue d'épidémiologie et de santé publique, 2010, vol. 58, n°. Suppl. 1, p. S18