Diabète traité : quelles évolutions entre 2000 et 2009 en France ?

Publié le 9 Novembre 2010
Mis à jour le 10 septembre 2019

Objectifs - Connaître, à partir des données de l'assurance maladie, l'évolution entre 2000 et 2009 de la prévalence du diabète traité en France, décrire les disparités géographiques en observant les tendances récentes, préciser la progression du niveau de prise en charge médicamenteuse des facteurs de risque cardiovasculaire et mesurer l'évolution de la mortalité. Méthodes - Les personnes diabétiques sont définies par la délivrance d'antidiabétiques oraux et/ou insuline à au moins trois dates différentes au cours de l'année. Les données analysées proviennent, pour la période 2000-2005, de l'échantillon permanent des assurés sociaux (Epas) et, pour la période 2006-2009, du système national d'information interrégimes de l'assurance maladie (Sniiram). Résultats - Entre 2000 et 2009, la prévalence du diabète traité avait progressé de 2,6% à 4,4% et le nombre de diabétiques traités était passé en France de 1,6 à 2,9 millions. De fortes prévalences étaient confirmées en outre-mer, dans le nord-est de la métropole et en Seine-Saint-Denis. Les facteurs de risque cardiovasculaire étaient plus souvent traités par médicament : antihypertenseurs +7,4 points entre 2000 et 2009, statines +27,7 points et antiagrégants plaquettaires +9,6 points. Le taux de mortalité avait baissé d'environ 10% entre la période 2001-2006 et l'année 2009. Conclusion - La prévalence du diabète a continué de progresser, surpassant les prévisions des experts. Le constat de taux élevés de prévalence après 60 ans avec un accroissement rapide et une amplification des disparités géographiques doit être intégré dans les politiques de santé publique. (R.A.)

Auteur : Ricci P, Blotiere PO, Weill A, Simon D, Tuppin P, Ricordeau P, Allemand H
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2010, n°. 42-43, p. 425-31