Diabète de type 1 en France métropolitaine : caractéristiques, risque vasculaire, fréquence des complications et qualité des soins. Entred 2001 et Entred 2007. Numéro thématique. Journée mondiale du diabète, 14 novembre 2013

Publié le 12 Novembre 2013
Mis à jour le 5 juillet 2019

Objectifs : décrire les caractéristiques, le risque vasculaire, les complications et la qualité des soins des personnes diabétiques de type 1 (DT1) en France métropolitaine, ainsi que leur évolution à partir de deux échantillons différents, sélectionnés en 2001 et 2007. Méthodes : au total, 234 et 275 adultes DT1 ont participé, respectivement, à Entred 2001 et Entred 2007 en métropole. Les données de remboursements de soins médicaux et de questionnaires adressés par voie postale aux patients et à leur médecin ont été collectées. Résultats : en 2007, l'âge moyen des adultes DT1 était de 42 ans. L'obésité avait progressé (14% ; +4 points depuis 2001), le tabagisme était rapporté par 39% des personnes. Le taux d'HbA1c moyen était de 7,9% (+0,2%) et la pression artérielle de 125/77 mmHg (-3/-1 mmHg). Un angor ou infarctus du myocarde était rapporté par 7% (stable), un traitement ophtalmologique par laser par 24% (-1 point) et un mal perforant plantaire actif ou cicatrisé par 12% (+6 points) des personnes. Au total, 28% étaient suivis par un spécialiste (+7 points) ; 35% (+8 points) avaient bénéficié de 3 dosages d'HbA1c, 61% (+3 points) d'un dosage de la créatinine, 42% (+7 points) d'un dosage de la protéinurie ou de l'albuminurie, et 54% (+6 points) d'une consultation d'ophtalmologie en secteur libéral dans l'année. Discussion : en 2007, le risque vasculaire restait élevé chez les personnes DT1, avec en particulier un tabagisme fréquent, une obésité en augmentation et un contrôle glycémique insuffisant. La fréquence des complications n'avait pas diminué. Quant au dépistage des complications, il s'était bien amélioré en six ans, même si des progrès restent encore à faire dans ce domaine.(R.A.)

Auteur : Dossou Y, Roudier C, Penfornis A, Fagot Campagna A, Druet C
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2013, n°. 37-38, p. 477-84