Caractéristiques, risque vasculaire et complications chez les personnes diabétiques en France métropolitaine : d'importantes évolutions entre Entred 2001 et Entred 2007.

Publié le 10 Novembre 2009
Mis à jour le 5 juillet 2019

Introduction - L'évolution du contrôle des facteurs de risque vasculaire et de la fréquence des complications chez les personnes diabétiques a été étudiée à partir des études Entred. Méthodes - Pour Entred 2001 et 2007, 8 926 et 9 987 adultes diabétiques ont été sélectionnés en métropole. Ces personnes et leurs médecins ont été enquêtés par voie postale. Résultats - L'âge moyen était stable (65 ans) et le diabète évoluait depuis 12 ans en moyenne. Un tabagisme était rapporté par plus du tiers des jeunes diabétiques. Dans le diabète de type 2, l'obésité avait progressé (41% ; +7 points), l'HbA1c moyenne était à 7,1% (-0,3%), la pression artérielle à 134/77 mmHg (-3/-2 mmHg) et le cholestérol-LDL à 1,06 g/l (-0,18 g/l). Angor ou infarctus du myocarde étaient rapportés par 16,7% (stable), revascularisation coronarienne par 13,9% (+5 points), perte de la vue d'un oeil par 3,9% (stable) et traitement ophtalmologique par laser par 16,6% (+3 points). Discussion - On observe une amélioration importante du contrôle des facteurs de risque vasculaire des personnes diabétiques, qui s'oppose à une légère augmentation de la prévalence des complications. Pression artérielle et équilibre glycémique restent insuffisamment contrôlés dans le diabète de type 2, le tabagisme reste fréquent chez les jeunes diabétiques et l'obésité progresse dans les deux types de diabète, nécessitant des actions ciblées. [résumé auteur]

Auteur : Fagot-campagna A., Fosse S., Roudier C., Romon I., Fournier C., Et al.
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2009, n°. 42-43, p. 450-455