Facteurs sociaux de l'absence de participation aux campagnes de dépistage organisé du cancer du sein

Publié le 1 Avril 2003
Mis à jour le 5 juillet 2019

Un programme de dépistage organisé du cancer du sein a été mis en place par la Direction générale de la santé (DGS) en 1994. Les résultats de l'évaluation ont montré que la participation à ce programme était insuffisante. Une étude des facteurs sociaux impliqués dans la non participation de la population des femmes de 50 à 69 ans au dépistage organisé du cancer du sein a été recommandée par l'Agence nationale d'accréditation et d'évaluation en santé (Anaes) en 1997 [1] et mise en place entre 1998 par la DGS et la Ligue nationale contre le cancer (LNCC) qui ont confié l'étude à l'association Recherches et évaluations sociologiques sur le social, la santé et les actions communautaires (RESSCOM).

Auteur : Bertolotto F, Joubert M, Leroux M, Ruspoli S, Ancelle Park R, Jestin C, Albi M, Sancho Garnier H
Le Médecin Radiologue de France, 2003, n°. 247, p. 25-8