Nutri-Score, un logo plébiscité par les Français

Santé publique France présente aujourd’hui lors d’une rencontre avec les industriels et les distributeurs les résultats de la 3ème vague d’enquête sur la connaissance et la perception des Français à l’égard du logo Nutri-Score. A cette occasion, la Ministre de la Santé, Agnès Buzyn a lancé le 4e Programme national nutrition santé (PNNS).

Mis à jour le 20 septembre 2019

Conçu dans le cadre PNNS, le logo Nutri-Score répond à un besoin exprimé de la part des Français d’obtenir des informations nutritionnelles claires. Il permet d’informer et de guider les consommateurs de manière simple et accessible. Grâce à une lettre et à une couleur, le Nutri-Score informe les consommateurs sur la qualité nutritionnelle d’un produit.

L’enquête publiée aujourd’hui révèle que le Nutri-Score est de plus en plus utilisé mais aussi mieux identifié par les utilisateurs. En effet, Ils sont trois fois plus nombreux aujourd’hui qu’il y a un an à avoir acheté un produit alimentaire sur lequel figurait le Nutri-Score (41 % en mai 2019 versus 13 % en avril 2018). Et la notoriété de cet étiquetage nutritionnel a fortement progressé, passant de 58 % en avril 2018 à 81 % en mai 2019.

On constate par ailleurs, que les Français sont de plus en plus attentifs à leur alimentation puisqu’ils sont 85 % à considérer la qualité nutritionnelle comme faisant partie des critères dans leur choix de produit et  13 % à déclarer avoir recours à un outil d’évaluation (applications, logos…) pour la mesurer.

9

Français sur 10 se disent favorables à ce qu'il devienne obligatoire

Concernant l’installation du Nutri-Score et sa visibilité dans les rayons, elles sont passées de 36 % en avril 2018 à 65 % en mai 2019 et plus de 180 industriels et distributeurs utilisent Nutri-Score dont les derniers en date sont Nestlé Céréales et Panzani. Par ailleurs, à la question, « le logo Nutri-Score est-il facile à repérer sur l’emballage », les Français répondent à 85% qu’ils sont d’accord (+ 4 points).

L’enquête révèle également que le Nutri-Score a un impact sur les choix de produits alimentaires pour plus de 4 personnes sur 10 connaissant le logo alors qu’ils étaient à peine 3 sur 10 en avril 2018.

Rencontre Nutri-Score

Les grands axes du 4e PNNS

  • Améliorer pour tous l’environnement alimentaire et physique pour le rendre plus favorable à la santé et pour réduire les inégalités sociales de santé
  • Encourager les comportements favorables à la santé
  • Mieux prendre en charge les personnes en surpoids, dénutries ou atteintes de maladies chroniques
  • Impulser une dynamique territoriale : d’ici 2023, dans chaque département, les initiatives locales innovantes seront valorisées et un colloque annuel sera organisé pour partager les bonnes idées
  • Développer la recherche, l’expertise et la surveillance en appui de la politique nutritionnelle
A lire aussi

Nutri-Score : évolution de sa notoriété, sa perception et son impact sur les comportements d'achat déclarés entre 2018 et 2019

En savoir plus