Surveillance des cas de syndrome inflammatoire multi-systémique pédiatrique (PIMS ou MIS-C). Bilan au 24 août 2021.

Publié le 26 aout 2021
Mis à jour le 26 aout 2021

Points clés

  • Entre le 1er mars 2020 et le 22 août 2021, 640 cas de syndrome inflammatoire multi-systémique pédiatrique (ou PIMS) ont été signalés, dont 565 en lien avec la COVID-19.
  • 267 cas (43%) ont concerné des filles. L’âge médian des cas était de 7 ans (25% des cas avaient ≤ 4 ans et 75% ≤ 11 ans). 
  • Plus de trois quarts des cas étaient confirmés par une RT-PCR et/ou une sérologie pour SARS-CoV-2 positives (n=513, 80%). Le lien avec le virus était probable chez 21 patients, soit 3% des cas (contage avec un sujet positif ou scanner évocateur) et considéré comme possible chez 31 patients (5%). Pour les 75 patients restants (12%), ce lien n’a pas pu être établi. 
  • En France, l’incidence cumulée des PIMS en lien avec la Covid-19 entre le 1er mars 2020 et le 22 août 2021 a été estimée à 38,9 cas par million d’habitants dans la population des moins de 18 ans (565 cas).

Plus d'informations sur la surveillance nationale des cas de syndrome inflammatoire multi-systémique pédiatrique (PIMS)