Veille sanitaire : outils, fonctions, processus

Publié le 1 Octobre 2012
Mis à jour le 5 juillet 2019

Aujourd'hui, en France, le terme " veille sanitaire " est largement utilisé. Il recouvre, cependant, un ensemble de notions qui ne font pas toujours consensus. Il en va de même pour les activités qui lui sont rattachées, même si certaines comme la surveillance font déjà l'objet de définitions acceptées par tous. Les concepts d'observation, de vigilance, d'alerte, par exemple, n'ont pas toujours été bien cernés. Par ailleurs, l'utilisation de ces mots dans le langage courant entretient cette ambiguïté. Aussi, nous a-t-il paru nécessaire de rappeler ces définitions lorsqu'elles existaient dans la littérature ou les textes législatifs et de faire des suggestions dans le cas contraire. Cet effort de formalisation ne pouvait être mené à bien sans une réflexion sur la structuration de la veille sanitaire et de ses composantes. Là aussi, des propositions sont faites, faisant émerger les notions de veilles " préformatée " et " non préformatée " : des définitions, des fonctions et des composantes de fonctionnement (méthodes et outils, processus) de ces deux modalités de la veille sanitaire sont proposées ici ainsi que les rapports de coopération qu'elles entretiennent. L'intention est de fournir à la communauté scientifique un cadre de référence permettant d'échanger les informations tirées de l'activité de veille, mais aussi de promouvoir des travaux de recherche et de développement méthodologiques dédiés à cette application de l'épidémiologie en santé publique.

Auteur : Eilstein D, Salines G, Desenclos JC
Revue d'épidémiologie et de santé publique, 2012, vol. 60, n°. 5, p. 401-11