"Un risque, ça va ! Trois risques, bonjour les dégats?" Les difficultés de l'éducation pour la santé à prévenir des risques comportementaux multiples.

Publié le 3 Mars 2008
Mis à jour le 5 juillet 2019

L'éducation pour la santé peut avoir des effets inattendus, voire des effets pervers, notamment lorsqu'elle s'attaque d'une part à des risques de pathologies multiples et d'autre part à un même facteur de risque qui peut être relié à plusieurs pathologies différentes. Certains effets inattendus peuvent être consécutifs à une information préventive trop abondante, ou trop ciblée. Dans le premier cas, l'information peut susciter un relativisme face à tel ou tel risque sanitaire, ou être utilisée par certains intérêts pour s'opposer à des objectifs de santé publique. Lorsque l'information est trop ciblée, elle peut alimenter des réactions discriminatoires à l'égard de groupes à risque, ce qui peut se traduire par un déni du risque chez ceux qui ne se considèrent pas concernés par cet étiquetage. Ensuite, des actions préventives ont parfois un effet inattendu, ou pas d'effet du tout, parce que la conduite visée est fonctionnelle pour l'individu. Lorsqu'on veut prévenir une conduite à risque, il faut donc prendre en compte les menaces qu'elle sert à éviter (les risques concurrents), ainsi que les autres conduites risquées qui permettent d'atteindre les mêmes objectifs (les risques substituables). Pour comprendre et éviter ces divers écueils, il faut admettre que le public a des connaissances et des croyances, souvent enracinées dans l'expérience quotidienne et donc difficiles à remettre en cause. Il faut aussi replacer la conduite à risque visée dans son contexte, en identifiant sa fonction, les risques concurrents et les risques substituables, ce qui requiert d'approfondir le dialogue avec les sciences sociales. A l'avenir, la nécessité d'une approche globale des problèmes de santé se fera de plus en plus sentir, puisque la prévention des risques comportementaux porte de plus en plus sur des facteurs de risque multiples d'une même pathologie ainsi que sur la prévention concomitante de pathologies multiples.[résumé auteur]

Auteur : Peretti-watel P., Obadia Y., Arwidson P., Moatti J.P.
Promotion & Education, 2008, vol. 15, n°. 1, p. 40-45