Stigmatisation sociale et santé publique : les enjeux éthiques.

Publié le 15 Mai 2012
Mis à jour le 5 juillet 2019

La stigmatisation, danger inhérent à toute action de santé publique, sape la prévention et, de surcroît, peut être délétère pour la société. L'anthropologue québécois Raymond Massé explique pourquoi l'absence de réflexion éthique sur les impacts des interventions de santé publique " n'est plus acceptable ". Il faut notamment former les intervenants quant aux coûts sociaux et éthiques des programmes d'intervention qu'ils mettent en application. Une santé publique éthique passe par la responsabilisation de ceux qui la mettent en oeuvre au quotidien et des autorités politiques qui les mandatent.

Auteur : Masse Raymond
La Santé de l'homme, 2012, n°. 419, p. 9-12