Soins et éducation à la santé en langue des signes : un défi à relever.

Publié le 15 Mars 2011
Mis à jour le 5 juillet 2019

Les sourds de naissance, qui s'expriment de manière privilégiée en langue des signes, ont longtemps été privés d'accès aux soins dans leur langue. Depuis quelques années, dans le cadre de dispositifs hospitaliers spécifiques ou grâce au recours à leur prestation de compensation du handicap, ils peuvent se faire soigner en langue des signes. L'éducation à la santé par les sourds et pour les sourds est un défi à relever.

Auteur : Drion Benoît
La Santé de l'homme, 2011, n°. 412, p. 31-33