Santé des migrants sur le Haut-Maroni en Guyane : enjeux et prise en charge

Publié le 23 Avril 2021
Mis à jour le 01 juillet 2021

En Guyane, les migrants représentent un tiers de la population. La prise en charge des personnes vulnérables, migrantes ou non, est complexe et liée à de multiples enjeux. Focus sur Papaïchton, commune isolée au bord du fleuve Maroni, multi-ethnique et peuplée principalement de Alukus et de Wayanas. L'offre de soins y est assurée par un centre délocalisé de prévention et de soins. Ces populations souffrent globalement d'un déficit d'accès à une couverture maladie et aux soins, le plus souvent pour des raisons d'isolement et de précarité économique et sociale.

Auteur : Fessard Claire, Hyvert Georges
La Santé en action, 2021, n°. 455, p. 24-26