Rapport du Comité national d'experts sur la mortalité maternelle (CNEMM) 2001-2006

Publié le 1 Janvier 2010
Mis à jour le 5 juillet 2019

L'Enquête nationale confidentielle sur les morts maternelles (ENCMM) a pour objectif de collecter une information détaillée sur tous les décès maternels survenant en France, afin d'en analyser l'épidémiologie et la qualité de prise en charge. Le présent rapport concerne les décès survenus entre 2001 et 2006. Ont été identifiés 463 décès maternels, soit un ratio corrigé de 9,6 morts maternelles pour 100 000 naissances vivantes. Le risque de mortalité maternelle augmente avec l'âge des femmes, dès l'âge de 30 ans, et de façon plus importante au-delà de 35 ans (risque multiplié par 3 pour les femmes âgées de 35-39 ans, par 6 pour les femmes de 40 ans et plus). La nationalité étrangère est associée à un sur-risque de mortalité maternelle, notamment pour les femmes d'Afrique subsaharienne. Il existe aussi des disparités géographiques. Par rapport aux autres régions de métropole, le ratio de mortalité maternelle est supérieur de 30 % en Ile-de-France, et multiplié par 3 dans les régions d'outre-mer. La plupart des décès maternels sont de cause obstétricale directe (73 %), les principales pathologies causales étant l'hémorragie (25 %), l'embolie amniotique (12 %), les complications hypertensives gravidiques (10 %), et les thrombo-embolies veineuses (10 %). La moitié des décès maternels on été jugés évitables par le Comité national d'experts. Les décès les plus souvent évitables sont ceux en rapport avec une hémorragie (86 %), ou un sepsis (90 %). Chaque groupe de pathologies causales (hémorragies, embolie amniotique, thrombo-embolies, complications de l'hypertension, complications anesthésiques, causes obstétricales indirectes) fait l'objet d'un chapitre spécifique où sont présentées les caractéristiques des femmes, et où sont décrits quelques cas particulièrement démonstratifs, suivis de recommandations pour améliorer la qualité des soins. (R.A.)

Auteur : Bouvier Colle MH, Deneux Tharaux C, del Carmen Alvarez Castillo M
Année de publication : 2010
Pages : 99 p.