Pratiques de la mammographie chez les femmes de 35 à 75 ans : étude descriptive dans la population consultant les centres d'examens de santé

Publié le 1 Novembre 2002
Mis à jour le 5 juillet 2019

La pratique de la mammographie a été étudiée auprès d'un échantillon de 19 253 femmes âgées de 35 à 74 ans examinées lors d'un examen périodique de santé (EPS). Elle est courante chez les femmes se présentant à un EPS, et cela même avant 50 ans : 79,1 % des femmes ont eu au moins une mammographie au moment de l'étude ; 47,3 % ont bénéficié de cet examen au titre d'un dépistage dans les trois dernières années. Toutefois la pratique de la mammographie de dépistage, très présente avant 50 ans (45,8 % entre 45-50 ans) n'atteint que 65,2 % de la population cible. Parmi les facteurs associés à cette pratique, on note dans les analyses multivariées en particulier, l'âge (35-49 ans versus 50-69 ans : OR = 3,1), les antécédents au premier degré de cancer du sein (OR = 1,45), le suivi gynécologique régulier (OR = 4,5). Cette étude souligne néanmoins un sous-dépistage chez les femmes jeunes avec des antécédents familiaux de cancer du sein ou encore chez les femmes de plus de 70 ans, coexistant avec un dépistage individuel marqué avant 50 ans. Par ailleurs, la fréquence des mammographies de dépistage est plus élevée dans les départements où un dépistage organisé (DO) est en place (71,4 % versus 60,1 % entre 50-69 ans) bien que la connaissance d'une campagne de DO dans leur département ne concerne que 64 % des femmes.

Auteur : Spyckerelle Y, Kuntz C, Giordanella JP, Ancelle Park R
Bulletin du Cancer, 2002, vol. 89, n°. 11, p. 957-62