Personnes âgées : prendre en compte le vieillissement physiologique.

Publié le 1 Mars 2007
Mis à jour le 5 juillet 2019

Prescrire des somnifères aux plus de 65 ans qui se plaignent de mal dormir est une facilité et peut avoir un effet inverse de celui attendu : les somnifères consommés de façon régulière peuvent aggraver l'insomnie. Il faut développer une meilleure information sur le sommeil spécifique des seniors, tant en direction du grand public que des professionnels. Les nuits des seniors sont plus courtes et ils compensent par de petites plages de sommeil dans la journée. Ainsi, par exemple à 80 ans, il n'est pas anormal de dormir de 21 h à 4 h du matin.

Auteur : Nicolas Alain
La Santé de l'homme, 2007, n°. 388, p. 38-40