Mortalité prématurée par maladies cardiovasculaires chez les hommes selon la catégorie sociale et le secteur d'activité

Publié le 12 Juin 2014
Mis à jour le 5 juillet 2019

Objectif : les maladies cardiovasculaires constituent la seconde cause de mortalité en France. Certains déterminants d'origine professionnelle sont mis en cause. L'objectif de cette étude est d'analyser la mortalité prématurée d'origine cardiovasculaire selon deux indicateurs socioprofessionnels, la catégorie sociale (CS) et le secteur d'activité (SA). Méthode : les données socioprofessionnelles proviennent de l'analyse du panel DADS. Le statut vital a été recherché par l'Insee et les causes de décès auprès du CépiDC. Des taux de mortalité standardisés sur l'âge ont été calculés en fonction de la CS et du dernier SA connu pour les maladies coronariennes et cérébrovasculaires. Les résultats portent sur la période 1976 2002 chez les hommes nés en France âgés de 35 à 64 ans. Résultats : l'analyse selon la CS indique un gradient croissant de la catégorie des cadres vers les ouvriers pour la mortalité coronarienne (rapport de 1 à 1,9) et cérébrovasculaire (1 à 2,5). L'analyse selon le SA révèle des disparités : les 3 secteurs présentant les taux les plus élevés par maladies coronariennes sont le secteur des industries extractives, l'hôtellerie-restauration et celui de l'immobilier et des services aux entreprises. Pour la mortalité cérébrovasculaire, on note l'hôtellerie-restauration, la construction et l'immobilier. Conclusion : notre étude met en évidence, d'une part, un gradient social de mortalité, d'autre part, des SA présentant une mortalité élevée et partageant plusieurs facteurs de risque socioprofessionnels (bruit nocif, travail posté, horaires atypiques). Malgré ses limites, ce travail suggère que les facteurs socioprofessionnels sont associés à la mortalité cardiovasculaire, qu'il est nécessaire de mieux les appréhender afin de pouvoir mettre en place des programmes de prévention.(R.A.)

33e Congrès National Santé Travail Lille 2014, Lille, 3-6 juin 2014

Auteur : Diene E, Fouquet E, Geoffroy B, Julliard S
Archives des Maladies Professionnelles et de l'Environnement, 2014, vol. 75, n°. 3 Suppl., p. S46