Mobiliser la sociologie pour une intervention de santé publique attentive au contexte local

Publié le 1 December 2015
Mis à jour le 5 juillet 2019

L'objectif de cet article est de présenter les résultats des enquêtes sociologiques qualitatives menées en amont d'une étude épidémiologique afin de montrer ce qu'elles ont apporté aux professionnels de santé publique pour la connaissance et la compréhension de la situation locale. Nous revenons en particulier sur l'utilité du dialogue entre médecins, épidémiologistes et chercheurs en sciences sociales dans le cadre d'une approche mixte, combinant les approches quantitative et qualitative. Une approche sociohistorique a d'abord permis de mieux cerner le contexte de Salindres, petite ville du Gard qui accueille une importante plateforme industrielle et où de fortes inquiétudes d'ordre environnemental et sanitaire ont été exprimées par les habitants. Comme les enjeux politiques et économiques ne favorisent pas immédiatement une mise en débat apaisée des questions de santé liées aux industries, l'approche qualitative par entretiens permet de mieux comprendre les inquiétudes des riverains, leurs ambivalences à propos des risques et leurs efforts pour les mettre à distance, de même que leurs attentes vis-à-vis des autorités. Ces connaissances ont permis, dans l'étude de cas ici décrite, d'adapter l'approche quantitative en ciblant des pathologies d'intérêt spécifique, mais aussi en adaptant la formulation et les objectifs du questionnaire. Notre article se conclut sur les possibilités ainsi offertes d'améliorer la pertinence et l'utilité de l'intervention de santé publique.

Auteur : Gramaglia C, Pinel C, Daniau C, Salvio C, Kermarec F
Environnement risques & santé, 2015, vol. 14, n°. 6, p. 490-501