Littératie et santé publique : l'exemple de la CMU-C.

Publié le 1 Juin 2017
Mis à jour le 5 juillet 2019

Une enquête montre qu'une part non négligeable des personnes en situation d'illettrisme ou en difficulté ne bénéficient pas de la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) par méconnaissance ou par renoncement face aux démarches : leur faible niveau de littératie en santé est un facteur majeur de non-accès. L'intervention de services ou d'acteurs sociaux, administratifs ou médicaux est essentielle pour informer, orienter, accompagner ces personnes et ainsi leur permettre d'agir elles-mêmes sur leur santé.

Auteur : Warin Philippe
La Santé en action, 2017, n°. 440, p. 27-28