Les médecins généralistes peuvent repérer précocement les signaux de mal-être [Interview].

Publié le 1 Septembre 2014
Mis à jour le 5 juillet 2019

Le médecin généraliste joue un rôle de premier plan pour accompagner, prendre en charge et orienter les jeunes en difficulté avec les addictions. Toute la difficulté est de prendre le temps nécessaire à cet échange entre le médecin et son patient. En Aquitaine, un réseau de professionnels épaule les médecins généralistes ainsi que les autres professionnels dans cette tâche.

Auteur : Gery Yves, Castera Philippe
La Santé en action, 2014, n°. 429, p. 32-33