Les accidents mortels d'origine professionnelle en France, 2002-2004.

Publié le 5 Juin 2012
Mis à jour le 3 septembre 2019

Introduction - L'information sur les accidents du travail et de trajet indemnisés par la Sécurité sociale est insuffisamment exploitée en France. Peut-on utiliser ces données pour calculer des indicateurs nationaux de surveillance des accidents mortels d'origine professionnelle ? Méthodes - Pour les salariés, le nombre de décès et le taux de mortalité par accident du travail et de trajet (par sexe, âge, secteur d'activité et mécanisme accidentel) ont été calculés en rassemblant les données de huit organismes de Sécurité sociale. Pour les travailleurs salariés et non salariés, des estimations du nombre de décès, du taux de mortalité et de la part des décès accidentels due à l'activité professionnelle ont été réalisées. Résultats - Chez les travailleurs salariés, le nombre annuel moyen de décès par accident du travail et de trajet atteint 1 330 entre 2002 et 2004. Le taux de mortalité par accident du travail chez les hommes est très élevé dans trois secteurs : l'agriculture-sylviculture-pêche, les transports et la construction. Pour l'ensemble des travailleurs, le nombre annuel moyen de décès par accident du travail et de trajet est estimé entre 1 478 et 1 640. Conclusion - Malgré les limites des données utilisées, il a été possible de calculer de manière inédite des indicateurs nationaux sur les accidents du travail et de trajet mortels, permettant d'évaluer l'importance de ce phénomène de santé en France et de le situer par rapport à d'autres problèmes de santé au travail. (R.A.)

Auteur : Briere J, Chevalier A, Imbernon E
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2012, n°. 22-23, p. 264-7