Le mal-logement, déterminant sous-estimé de la santé.

Publié le 1 Septembre 2016
Mis à jour le 5 juillet 2019

Les conditions de logement jouent un rôle majeur dans la santé des enfants. Le nombre de familles avec enfants sans domicile a augmenté. Le mal-logement conjugue souvent plusieurs risques : insalubrité, surpeuplement, maladies, retards de croissance scolaires et psychomoteurs, précarité énergétique, etc. L'expérience montre qu'une politique adaptée permet de diminuer rapidement les atteintes à la santé des enfants.

Auteur : Domergue Manuel, Taoussi Lisa
La Santé en action, 2016, n°. 437, p. 18-21