La santé à l'ère et l'aune du "big data"

Publié le 1 Mai 2016
Mis à jour le 5 juillet 2019

La large diffusion des technologies de l'information et de l'utilisa¬tion d'Internet dans des domaines très variés, au niveau tant pro¬fessionnel que personnel, a ouvert une course sans précédent à la collecte de données en tout genre. Ces données, personnelles ou mutualisées, constituent ce que l'on appelle aujourd'hui le " big data ", une somme d'informations très diverses susceptibles d'être utilisées à de multiples fins selon les motivations des entreprises ou organismes exploitant ces données de masse. Dans le secteur de la santé, l'exploitation du big data est une source à la fois d'espoirs (car susceptible d'améliorer la compréhension et la résolution de pro¬blèmes médicaux) et de risques (contrôle démesuré des comporte¬ments individuels, questions éthiques...), qu'il est important d'avoir à l'esprit pour garantir une utilisation optimale, pour la société, de ces données. Daniel Eilstein et Jérôme Pozuelos présentent ici un état des lieux des données aujourd'hui recueillies en France en matière de santé, du traitement qui en est fait, des questions soulevées par la protec¬tion des données personnelles. Ils montrent aussi les perspectives ouvertes, dans le domaine médical, par l'exploitation de telles don¬nées de masse (en particulier ce que l'on appelle le croisement de données). Là aussi, la recherche devra composer avec le dilemme liberté-sécurité, mais sous réserve du respect de certaines limites éthiques, des avancées notables pourraient advenir.

Auteur : Eilstein D, Pozuelos J
Futuribles, 2016, n°. 412, p. 35-52