La gale est-elle en augmentation en France ? État des lieux à partir de diverses enquêtes régionales et nationales 2008-2010

Publié le 1 Mars 2011
Mis à jour le 5 juillet 2019

La gale est une parasitose cutanée généralement bénigne hautement contagieuse, pouvant toucher des individus de tout âge et tout milieu social. Suite à divers signaux évoquant une recrudescence de l'infection, nous avons regroupé les résultats de sept études réalisées par l'InVS/Cire entre 2008 et 2010. Cinq études auprès des partenaires locaux montrent une augmentation des signalements d'épisodes de gale en collectivités (écoles, établissements médico-sociaux, etc.). Elles soulignent, par ailleurs, un retard au diagnostic et au traitement (individuel et de l'environnement) parfois associé à des difficultés financières ou de compréhension des prescriptions. Deux études montrent une augmentation des ventes de scabicides aux échelons régional et national. L'étude nationale montre respectivement +11 % et +24 % pour les ventes de benzyle benzoate et d'ivermectine entre 2005 et 2009. Elle permet d'estimer l'incidence entre 330 et 350 cas de gale pour 105 habitants par an. En l'absence de surveillance spécifique de la gale ces données sont à interpréter avec précaution, mais l'ensemble des résultats indique une augmentation de l'incidence de la gale en France. Un renforcement de la sensibilisation du public et des cliniciens pour le diagnostic précoce, une meilleure coordination entre acteurs locaux et régionaux (ARS-DT, Cire, CClin le cas échéant) permettraient d'améliorer la prise en charge et de limiter la diffusion de l'infection, en particulier lors de situations complexes. (R.A.)

Auteur : Bitar D, Castor C, Che D, Fischer A, Haeghebaert S, Thiolet JM
Année de publication : 2011
Pages : 20 p.