L'épidémiologie : un outil pour la veille et la décision en santé environnementale

Publié le 1 Février 2008
Mis à jour le 5 juillet 2019

En 1995, l'article de G. Taubes, " L'épidémiologie se confronte à ses limites ", marqua la communauté des épidémiologistes. En dépit de cet augure, on constate que l'épidémiologie continue de trouver de multiples applications dans le domaine des effets sur la santé liés à l'environnement. Les études épidémiologiques permettent d'explorer et d'analyser les relations entre environnement et santé. L'outil épidémiologique permet d'exercer la surveillance des risques liés à l'environnement et a une place centrale dans l'évaluation quantitative des risques. Pour l'avenir, un certain nombre de défis sont à relever : i) des défis méthodologiques concernant l'utilisation de schémas d'étude et d'analyse statistiques adaptés, l'optimisation de la mesure de l'exposition, la définition d'un cadre conceptuel partagé des pratiques d'inférence causale \; ii) des défis concernant plus globalement la démarche d'analyse des risques environnementaux qui doit intégrer des disciplines scientifiques de plus en plus nombreuses et préserver une grande interaction entre le champ de l'évaluation et celui de la gestion. Quant aux épidémiologistes eux-mêmes, leur rôle est aussi de s'impliquer dans ces démarches multidisciplinaires afin que soit optimisée l'utilisation des connaissances épidémiologiques produites ou à produire dans les processus décisionnels.

Auteur : Ledrans M
Environnement risques & santé, 2008, vol. 7, n°. 1, p. 21-6