Inégalités sociales de mortalité par cancer en France : état des lieux et évolution temporelle

Publié le 2 Septembre 2008
Mis à jour le 5 juillet 2019

Introduction - Basé sur un jeu de données particulièrement riche, cet article décrit les inégalités sociales de mortalité par cancer et leur évolution temporelle en France. Méthodes - Les données sont issues de l'Échantillon démographique permanent de l'Insee qui regroupe environ 1 % de la population française, auquel ont été ajoutées les causes médicales de décès. La situation sociale des individus a été mesurée à l'aide du niveau d'études déclaré aux recensements de 1968, 1975, 1982 et 1990. Résultats - De fortes inégalités sociales de mortalité par cancer sont observées chez les hommes, en particulier pour les cancers des voies aérodigestives supérieures (VADS). Les inégalités sociales sont moins importantes chez les femmes, mais elles sont observées pour l'utérus, l'estomac et le poumon. Les inégalités sociales de mortalité par cancer chez les hommes se sont accrues entre 1968 et 1981, et se sont stabilisées depuis les années 1980. L'augmentation est particulièrement importante pour les cancers des VADS. Chez les femmes, la sous-mortalité par cancer du sein observée au début des années 70 chez les moins diplômées s'est progressivement atténuée pour disparaître à la fin des années 90. Discussion - Ces résultats soulignent l'ampleur et l'actualité du problème des inégalités sociales de mortalité par cancer en France. (R.A.)

Auteur : Menvielle G, Leclerc A, Chastang JF, Luce D
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2008, n°. 33, p. 289-92