Imprégnation de la population française par les métaux et métalloïdes. Programme national de biosurveillance. Esteban 2014-2016.

Publié le 1 juillet 2021
Mis à jour le 25 aout 2021

L'étude Esteban a permis pour la première fois de décrire l'exposition à 27 métaux dosés dans les urines chez les enfants vivant en France métropolitaine en 2014-2016. Des valeurs de référence d'exposition ont été établies pour le plomb, l'arsenic, le cadmium, le chrome, le cuivre, le nickel, le mercure urinaire et le mercure dans les cheveux ; L'exposition de la population aux métaux concerne l'ensemble des participants adultes et enfants ; Les niveaux mesurés chez les adultes étaient similaires en mercure dans les cheveux et nickel urinaire par rapport à ceux mesurés dans l'étude ENNS en 2006-2007. Par contre, ils étaient plus élevés en arsenic, cadmium et chrome. Seuls les niveaux mesurés pour le plomb avaient diminué depuis l'étude ENNS en 2006-2007 ; Les niveaux mesurés en France étaient plus élevés que ceux retrouvés dans la plupart des pays étrangers (Europe et Amérique du Nord), sauf pour le nickel et le cuivre ; Des dépassements de valeurs-guide sanitaires ont été observés au sein de la population d'après l'étude Esteban pour l'arsenic, le mercure et plus particulièrement le cadmium avec un peu moins de la moitié de la population adulte française qui présentait une cadmiurie supérieure à la valeur recommandée par l'Anses.

Auteur : Fillol Clémence, Oleko Amivi, Gane Jessica, Pecheux Marie, Saoudi Abdessattar, Zeghnoun Abdelkrim
Année de publication : 2021
Pages : 12 p.
Collection : Études et enquêtes