Exposition professionnelle aux poussières alvéolaires de silice cristalline libre des artisans retraités du régime social des indépendants. Programme ESPrI. Estimation de la prévalence et de la durée d'exposition vie entière

Publié le 1 Janvier 2014
Mis à jour le 5 juillet 2019

Les artisans constituent une population professionnelle exerçant des professions techniques dans des conditions souvent pénibles, et en contact avec des produits à risque. Mais ils ne bénéficient pas, au même titre que les salariés, d'un mécanisme de reconnaissance en maladie professionnelle, ni même d'un suivi post-professionnel (article D. 461-25 du Code de sécurité sociale) permettant de réaliser un bilan médical en cas d'exposition à des cancérogènes au cours de la vie professionnelle. La mise en place d'une cohorte d'artisans retraités dans le cadre du programme ESPrI (Épidémiologie et surveillance des professions indépendantes), fruit d'une collaboration entre l'Institut de veille sanitaire (InVS) et le Régime social des indépendants (RSI), a permis d'initier des travaux sur les expositions professionnelles à des nuisances cancérogènes dans cette population, et sur leurs conséquences sur la santé.(R.A.)

Auteur : Homere J, Goulard H, Audignon Durand S, Delabre L, Pilorget C
Année de publication : 2014
Pages : 7 p.