Estimation de l'espérance de vie sans incapacité en France en 2015 et évolution depuis 2004 : impact de la diminution de l'espérance de vie en 2015.

Publié le 11 Juillet 2017
Mis à jour le 3 septembre 2019

Introduction : dans le contexte du vieillissement de la population, on estime des espérances de vie sans incapacité (EVSI) pour apprécier la qualité des années vécues au sein de l'espérance de vie (EV). Cet article fait le point sur l'évolution de l'EVSI en France, notamment suite à la diminution de l'EV en 2015. Matériel et méthodes : les données d'incapacité proviennent de la Statistique européenne sur le revenu et les conditions de vie (EU-SILC). Les données de mortalité et de population proviennent de l'État-civil et du recensement. La méthode de Sullivan nous a permis de décomposer les années vécues de la table de mortalité en années vécues avec et sans incapacité. Résultats : entre 2014 et 2015, l'EVSI a diminué de 0,7 an chez les hommes et a augmenté de 0,3 an chez les femmes. Toutefois, depuis 2004, l'EVSI a augmenté de 1,1 an pour les hommes et quasiment stagné pour les femmes (+ 0,2 an). Discussion et conclusion : la diminution ponctuelle de l'EV en 2015 n'a pas eu le même impact sur l'EVSI des hommes et des femmes. Les dynamiques de la mortalité et de l'incapacité sont complexes ; l'analyse des fluctuations annuelles reste indispensable dans les années à venir pour mieux les comprendre.

Auteur : Robine JM, Cambois E
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2017, n°. 16-17, p. 294-300