Données de santé pour la surveillance en santé environnement : besoins et perspectives.

Publié le 22 Juin 2009
Mis à jour le 3 septembre 2019

Les systèmes français actuels de surveillance de données de santé ne sont pas adaptés aux besoins spécifiques en santé environnementale. Pour répondre scientifiquement aux préoccupations exprimées par la population ou les décideurs, il est parfois nécessaire de devoir constituer, de novo et en situation de crise, une base de données sanitaires. Des systèmes spécifiques de surveillance répondant aux besoins devraient permettre : d'assurer un suivi temporel ; de réaliser des analyses géographiques fines ; de caractériser les expositions environnementales individuelles. Ils devraient également être suffisamment réactifs. Le seul système qui réponde en théorie à tous ces besoins est celui de la déclaration obligatoire de maladies, il est déjà opérationnel pour deux pathologies environnementales, le saturnisme de l'enfant et les légionelloses. Cette option, qui pourrait être envisagée pour des pathologies non actuellement surveillées par des systèmes existants, nécessiterait cependant une implication et une disponibilité importante des professionnels de santé, déjà très sollicités. Parmi les perspectives et pistes de progrès en cours, citons le renforcement de la surveillance par les registres de cancer et la mise en oeuvre du système multisources cancer qui devrait permettre à terme un suivi national et réactif. Enfin, une bonne compréhension des bénéfices attendus d'un recueil individuel de données d'exposition par les professionnels et les usagers de santé est essentielle pour progresser. (R.A.)

Auteur : Le Moal J, Catelinois O, Berat B, Cherie Challine L
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2009, n°. 27-28, p. 287-90