Critères de repérage précoce des enfants à risque de développer un surpoids

Publié le 1 Janvier 2010
Mis à jour le 5 juillet 2019

Afin d'aider les professionnels de santé dans leur pratique de dépistage précoce du surpoids, nous avons cherché à identifier des marqueurs prédictifs précoces du développement d'un surpoids ultérieur. Pour cela, nous avons constitué une cohorte historique de 1424 enfants aquitains âgés de 8-9 ans scolarisés en CE2 pour lesquels nous disposions des données antérieures de corpulence recueillies dans le cadre des bilans de santé scolaire de 3-4 ans et 5-6 ans. Les résultats montrent que parmi les 189 sur 1424 enfants (13,9 %) de la cohorte historique qui présentaient un surpoids selon les références françaises lors du bilan de 8-9 ans, 33,8 % étaient déjà en surpoids à 3-4 ans et 54,1 % à 5-6 ans. La combinaison du critère " existence d'un surpoids à 3-4 ans ou à 5-6 ans " avec le critère " augmentation de l'indice de masse corporelle (IMC) de plus d'1 point entre 3-4 ans et 5-6 ans " apparaît comme le meilleur marqueur de repérage du risque de développer un surpoids à 8-9 ans, avec une bonne sensibilité (75,3 %) et une bonne spécificité (87,9 %). Ainsi, cette étude montre qu'il est possible dès 6 ans de repérer la majorité des enfants qui sont à risque de développer un surpoids ou une obésité en analysant l'évolution de la valeur de l'IMC entre 3-4 ans et 5-6 ans. De plus, ces résultats confortent l'intérêt de proposer un suivi et une prise en charge aux enfants qui sont déjà en surpoids entre 3 et 6 ans. (R.A.)

Auteur : Thibault H, Meless D, Cariere C, Baine M, Saubusse E, Castetbon K, Rolland Cachera MF, Maurice Tison S
Archives de Pédiatrie, 2010, vol. 17, n°. 5, p. 466-73