Comment je forme les professionnels pour faire reculer l'excision

Publié le 1 Mai 2007
Mis à jour le 5 juillet 2019

D'origine sénégalaise, de mère peul sénégalaise et de père woolof sénégalo-mauritanien, Nafissatou Fall est née au Cameroun et y a vécu jusqu'à l'âge de 14 ans tout en étant profondément imprégnée de la culture peul et woolof. Aujourd'hui interprète et médiatrice dans une association au Havre, elle forme les professionnels et informe les femmes africaines pour prévenir les mutilations sexuelles féminines. Ce travail de proximité et de dialogue en binôme avec un médecin a permis de faire reculer l'excision.

Auteur : Fall Nafissatou
La Santé de l'homme, 2007, n°. 389, p. 29-30