Caractéristiques du public reçu dans les Consultations jeunes consommateurs pour un problème d'addiction, 2005-2007

Publié le 21 Juillet 2009
Mis à jour le 5 juillet 2019

Introduction - De mars 2005 à décembre 2007, les Consultations jeunes consommateurs (CJC) ont accueilli 45 000 usagers de produits psychoactifs. Cet article décrit la variété des profils de consultants et la réponse qui leur est offerte, en retraçant les parcours individuels au sein du dispositif. Méthode - Comme pour la première édition de l'enquête en 2005, le recueil des données a été effectué par questionnaire anonyme auprès des professionnels accueillants entre le 20 mars et le 20 avril 2007, avec un suivi des patients jusqu'au 30 juin 2007. L'analyse descriptive a été présentée par sexe et par âge ; celle des facteurs prédictifs du décrochage et des tentatives réussies de réduction de l'usage de cannabis a été réalisée par analyse multivariée. Résultats - Sur 3 788 consultants reçus dans 214 des 274 CJC, 2 938 sont des consommateurs, pour 81 % masculins, généralement majeurs (83 %). Près de 40 % sont usagers quotidiens de cannabis. La moitié des consultants sont orientés par la justice, contre 22 % de demandes spontanées et 30 % d'orientations familiales, éducatives ou médico-sociales. Plus de la moitié des usagers (53 %) sont diagnostiqués en situation d'abus ou de dépendance. L'analyse décrit les facteurs influant sur la " réussite " des tentatives de réduction de l'usage : la fréquence d'usage du cannabis, le motif d'usage, l'intégration socioprofessionnelle, le nombre de visites, le sexe et l'âge. Elle caractérise aussi le public exposé au risque de " décrocher " en cours de suivi (30 % en moyenne), en soulignant le poids du sexe, du rang de consultation, des attentes à l'entrée dans le dispositif, des motifs d'usage du cannabis. Discussion - Les CJC fonctionnent comme une plate-forme de repérage et d'orientation de publics hétérogènes, majoritairement sous contrainte judiciaire. L'article démontre l'importance déterminante de l'adhésion des consultants pour le succès du suivi.(R.A.)

Auteur : Obradovic I
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2009, n°. 30, p. 332-6