Baromètre cancer 2015. Représentations des soins et information sur le cancer et ses facteurs de risque

Publié le 29 Novembre 2019
Mis à jour le 6 décembre 2019

Les résultats du Baromètre cancer 2015 confortent ceux des éditions précédentes et montrent que certaines catégories socioprofessionnelles méritent une attention particulière pour combler le déficit d'information. - La majorité des Français semblent bien informés sur l'influence des habitudes de vie sur la santé. Le déficit d'information concerne plutôt les facteurs de risque environnementaux naturels et les agents physiques et infectieux. - Moins d'une personne sur dix cite les campagnes de prévention comme source d'information. - La télévision n'est plus le media-roi mais reste la principale source pour les catégories socioprofessionnelles défavorisées. Il apparaît nécessaire d'améliorer les connaissances sur les signes d'alerte, surtout parmi les plus défavorisés. - Neuf personnes sur dix sont d'accord avec l'idée que l'on sait guérir aujourd'hui de nombreux cancers. - La quasi-totalité des personnes ayant vécu cette maladie personnellement ou dans leur entourage sont satisfaites de la prise en charge.

Auteur : Stoebner-Delbarre Anne, Soler Marion, Estaquio Carla
Année de publication : 2019
Pages : 27 p.
Collection : Études et enquêtes