Avis du conseil supérieur d'hygiène publique de France concernant les règles de prophylaxie des infections pour la pratique "d'actes corporels" sans caractère médical avec effraction cutanée (tatouage, piercing, dermographie, épilation par électrolyse, rasage). Séance du 15 septembre 2000

Publié le 28 Novembre 2000
Mis à jour le 5 juillet 2019

Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2000, n°. 48, p. p. 215