Apporter au citoyen les clés pour comprendre l'information sur la santé et la prévention.

Publié le 15 Novembre 2010
Mis à jour le 5 juillet 2019

Entretien avec Tim Greacen, représentant des usagers à l'hôpital européen Georges-Pompidou, Paris. C'est un véritable plaidoyer pour la transparence de la source d'information que formule Tim Greacen, représentant des usagers à l'hôpital européen Georges-Pompidou. Pour ce spécialiste, la démocratie sanitaire ne peut fonctionner pleinement que si tout intervenant, qu'il soit issu du public ou du privé, assume et déclare les intérêts qu'il peut avoir afin que le public puisse en apprécier les enjeux. Il s'agit pour l'ensemble des citoyens de pouvoir s'informer en toute transparence et en amont sur les intérêts pouvant exister au vu des prestations proposées, qu'il s'agisse d'information, de soins, de prévention ou de promotion de la santé. Il appelle de ses voeux une véritable éducation à l'information sur la santé, qui doit démarrer dès l'école, en développant, d'une part, l'esprit critique des plus jeunes et en leur donnant des clés pour savoir d'où vient l'information, d'autre part, leur esprit créatif, afin qu'ils construisent leur propre discours sur la santé et puissent devenir des acteurs efficaces et inventifs de leur bonne santé.

Auteur : Dangaix Denis, Greacen Tim
La Santé de l'homme, 2010, n°. 410, p. 15-16