Analyse des données d'hospitalisation en France à partir du PMSI pendant la période pandémique 2009/2010

Publié le 1 Janvier 2012
Mis à jour le 5 juillet 2019

Afin d'estimer le poids de la pandémie A(H1N1)2009 sur les séjours hospitaliers en France métropolitaine et dans les territoires ultramarins et d'étudier l'intérêt des données du système d'information hospitalier (PMSI) dans la surveillance de la grippe, nous avons comparé les données du PMSI concernant les séjours associés à la grippe et aux pneumopathies de 2009-2010 avec les données historiques, disponibles depuis janvier 2007. En métropole, le nombre de séjours pour grippe a été multiplié par cinq pendant la pandémie alors que les séjours en réanimation ou unités de soins intensifs (USI) l'ont été par un facteur 10 avec, pendant la pandémie, 14 680 séjours à l'hôpital dont 1 748 en réanimation ou USI. De même, les séjours pour grippe avec un syndrome de détresse respiratoire aiguë, ceux concernant des femmes enceintes et ceux ayant conduit à un décès ont été beaucoup plus élevés pendant la pandémie. L'âge des patients a été en moyenne de 5 à 10 ans inférieur à celui observé pendant les épidémies saisonnières, que ce soit pour les séjours en réanimation ou pour l'ensemble des séjours. Les durées de séjours ont, par contre, été similaires. Le pic d'admission est survenu en décembre 2009. Dans les territoires ultramarins, les indicateurs des séjours pour grippe ont évolué de façon comparable à ceux de la métropole. Les pics d'activité se sont échelonnés dans le temps et sont survenus en août pour l'île de la Réunion, en septembre en Guyane et Martinique et en octobre en Guadeloupe. Les données du PMSI ont confirmé une augmentation marquée du nombre d'hospitalisations et une gravité plus importante de la grippe pandémique comparée aux épidémies de grippe saisonnière survenues entre 2007 et 2009. L'outil est exhaustif mais manque de réactivité, même si pendant la pandémie, les données étaient fournies à l'InVS dans les deux mois suivant la sortie du patient. Il vient en complément des autres dispositifs et permet ainsi de consolider leurs analyses. (R.A.)

Auteur : Bonmarin I, Levy Bruhl D
Année de publication : 2012
Pages : 13 p.