Activités physiques, sportives et sédentaires.

Publié le 1 Janvier 2012
Mis à jour le 5 juillet 2019

La promotion de l'activité physique étendue à l'ensemble de la population est clairement devenue un enjeu de santé publique. Elle s'est concrétisée en 2004 par la mise en oeuvre d'une campagne de lutte contre la sédentarité. Elle est réaffirmée dans les axes stratégiques du Programme national nutrition santé 2011-2015. Le rapport Inserm 2008 a précisé les effets bénéfiques d'une activité physique régulière sur la santé et la réduction du risque d'apparition de maladies chroniques (certains cancers, les maladies cardio-vasculaires, le diabète de type 2...). Le concept d'activité physique est toutefois assez ambivalent et ne recouvre pas les mêmes significations selon son utilisation dans les milieux scientifiques ou profanes. Ceci complique sérieusement la mesure de l'activité et nécessite que les questionnaires et outils en définissent précisément les facettes. Dans son acception physiologique actuelle, le terme "activité physique" est très large et comprend "tous les mouvements corporels qui entraînent une augmentation de la dépense d'énergie au-dessus de la valeur de repos".

Auteur : Genolini Jean-Paul, Escalon Hélène
Année de publication : 2012
Pages : 125-137
Collection : Etudes santé.