Accompagner les migrants face aux effets du déracinement et de l'exil.

Publié le 1 Novembre 2007
Mis à jour le 5 juillet 2019

Le déracinement et l'exil ont des conséquences physiques et psychologiques considérables chez de nombreux migrants. D'où la nécessité absolue pour des professionnels de la santé et du social de prendre en compte ces ruptures et pertes d'identité. Ils doivent accompagner et prendre en charge les personnes sur le plan médical et aussi psychologique, en privilégiant écoute, reconnaissance et prise en compte du contexte global.

Auteur : Veisse Arnaud
La Santé de l'homme, 2007, n°. 392, p. 17-19