Vaccin BCG et place de l'intradermoréaction en 2006

Publié le 1 Janvier 2007
Mis à jour le 5 juillet 2019

Propos. - Aujourd'hui en France, le BCG reste une vaccination obligatoire hormis certaines contre-indications. Cependant, la politique vaccinale BCG est en phase de modification. Cet article fait un état de l'art sur le BCG et l'intraderoréaction (IDR) à la tuberculine. Points forts. - Après l'abandon récent de la revaccination mais le maintien de la primovaccination, la question de l'arrêt complet du BCG est posée. Cette attitude vient s'intégrer à la réflexion plus générale sur les adaptations nécessaires dans l'organisation de la lutte antituberculeuse et davantage d'incitation à traiter les infections latentes. Ces mesures redonnent une place légitime à l'IDR tuberculinique dans le dispositif de dépistage de l'infection tuberculeuse. Perspectives. - L'arrivée de nouveaux tests diagnostiques sanguins semble apporter davantage de fiabilité. Leur place et leur développement sont en extension.

Auteur : Billy C, Levy Bruhl D
La Revue de médecine interne, 2007, vol. 28, n°. 3, p. 151-60