Exposition à la fumée de tabac sur le lieu de travail et au domicile entre 2014 et 2018 : résultats du baromètre de Santé publique France

Publié le 6 Février 2020
Mis à jour le 07 Février 2020

En 2017, 15,7% des personnes âgées de 18 à 64 ans exerçant une activité professionnelle déclarent avoir été exposées à la fumée de tabac des autres au cours des 30 derniers jours à l'intérieur des locaux sur leur lieu de travail. Cette proportion est stable par rapport à 2014. Les ouvriers sont les plus nombreux à déclarer être exposés (27,4 %) ; les cadres et professions intellectuelles supérieures les moins nombreux (6,4%). En 2018, parmi les 18-75 ans, 17,6% déclarent que quelqu'un fume à l'intérieur de leur domicile : 12,5% de manière régulière, 5,1% de temps en temps. Depuis 2014, la part de 18-75 ans déclarant que quelqu'un fume à l'intérieur de leur domicile a diminué de 10 points. La baisse du tabagisme au domicile est particulièrement marquée parmi les fumeurs quotidiens, avec une baisse de 14 points, que ce soit parmi les fumeurs de moins de 10 cigarettes par jour (de 44,4% en 2014 à 30,8% en 2018) ou de 10 cigarettes ou plus par jour (de 62,5% à 48,4%). Parmi les fumeurs vivant dans un foyer avec un enfant, la fréquence du tabagisme au domicile a été divisée par deux entre 2014 et 2018, mais elle reste élevée : de 31,6% à 14,4% en présence d'un enfant de moins 4 ans, et de 48,5 % à 23,8 % en présence d'un enfant de 4 à 18 ans.

Auteur : Quatremère Guillemette, Pasquereau Anne, Guignard Romain, Andler Raphaël, Nguyen-Thanh Viêt
Année de publication : 2020
Pages : 13 p.