Efficacité de Moi(s) sans tabac 2016 et suivi à 1 an des individus ayant fait une tentative d'arrêt, à partir du baromètre de Santé publique France 2017

Publié le 28 Octobre 2019
Mis à jour le 30 octobre 2019

En octobre 2016, Santé publique France a lancé la première opération Mois sans tabac, qui propose aux fumeurs le défi d'arrêter de fumer pendant 30 jours au mois de novembre. L'évaluation d'efficacité de ce dispositif de marketing social repose sur les données du Baromètre de Santé publique France 2017, enquête aléatoire menée par téléphone auprès de 25 319 individus, dont 6 341 fumeurs quotidiens au lancement de Mois sans tabac 2016. Les répondants au Baromètre de Santé publique France 2017 ayant fait une tentative d'arrêt du tabac au dernier trimestre 2016, qu'ils soient fumeurs ou ex-fumeurs en 2017, ont fait l'objet d'un rappel 1 an plus tard, pour étudier leur comportement tabagique à plus long terme. Les résultats démontre l'efficacité de l'opération Mois sans tabac 2016. Au-delà du seul nombre d'inscrits, cette étude permet d'avoir une vision globale de l'impact de ce dispositif de marketing social, au plus proche de l'objectif de santé publique, à savoir inciter les fumeurs à arrêter de fumer, quelles que soient les modalités qu'ils choisissent pour y parvenir.

Auteur : Guignard Romain, Andler Raphaël, Richard Jean-Baptiste, Pasquereau Anne, Quatremère Guillemette, Nguyen-Thanh Viêt
Année de publication : 2019
Pages : 19 p.
Collection : Études et enquêtes