Vapoter favorise-t-il le tabagisme chez les adolescents et les jeunes adultes ? Revue de la littérature.

Publié le 1 Mai 2017
Mis à jour le 9 septembre 2019

Objectif - L'expérimentation de la cigarette électronique est significativement plus fréquente chez les 15-24 ans que dans les autres classes d'âge. Parce qu'elle peut contenir de la nicotine, la cigarette électronique pourrait constituer un mode d'entrée dans le tabagisme. Dans cet article, nous proposons un état des connaissances scientifiques concernant l'initiation ou le renforcement du tabagisme par le vapotage chez les jeunes. Méthodes - Analyse qualitative menée en janvier 2016. Les articles rapportant des études longitudinales réalisées chez des adolescents et des jeunes adultes exposés à la cigarette électronique ont été sélectionnés. Résultats - Cinq articles ont été retenus parmi les 544 documents identifiés. Sur les cinq études observationnelles prospectives analysées, quatre concluaient à un sur-risque d'initier une consommation de tabac lors de l'exposition à l'e-cigarette chez des jeunes non-fumeurs. La probabilité à un an pour de jeunes adultes vapoteurs d'initier une consommation de tabac était 8,3 (IC 95 % = 1,2-58,6) à 12,7 (IC 95 % = 4,0-40,3) fois supérieure à celle des non-vapoteurs. Avoir déjà vapoté augmentait de 75 % le risque à un an de fumer une cigarette traditionnelle chez des adolescents de 14 ans. Conclusion - L'initiation au tabagisme et son maintien sont significativement associés à l'usage de cigarette électronique chez les adolescents et jeunes adultes. En raison de faiblesses méthodologiques, ces résultats sont à interpréter avec prudence. [résumé auteur]

Auteur : Gautier Sylvain, Kinouani Shérazade, Raherison Chantal
Santé publique, 2017, vol. 29, n°. 3, p. 333-340