Une évaluation des politiques de lutte contre le tabagisme en France : recours à une cohorte de fumeurs.

Publié le 1 Mai 2008
Mis à jour le 5 juillet 2019

Au cours des dernières années, de nombreux pays à travers le monde ont fait progresser leurs politiques de prévention du tabagisme. La Convention cadre pour la lutte anti-tabac (CCLAT) a ainsi été ratifiée par plus de 150 pays dont la France. La CCLAT identifie des champs d'action du contrôle du tabac ainsi que les mesures en découlant qui doivent être appliquées (amélioration des avertissements sanitaires, protection contre l'exposition à la fumée de tabac, interdiction et restriction de la publicité / de la promotion / du parrainage, augmentation des taxes). Une évaluation rigoureuse et détaillée de ces mesures est essentielle pour parvenir à réduire le coût global du tabagisme dans le monde. Dans cet objectif, le projet "International Tobacco Control" (ITC) a mis en place des enquêtes de cohortes prospectives sur des échantillons représentatifs de fumeurs dans 15 pays. L'enquête ITC France est un système de veille et d'évaluation des initiatives concernant le contrôle du tabac en France. Cet article présente une sélection des résultats de la première vague (2006), dans les domaines du comportement tabagique, de la réglementation dans les lieux de travail et dans les lieux publics, et des avertissements sanitaires. Des analyses comparatives avec différents pays européens sont présentées. Les résultats laissent entrevoir un terrain favorable à la mise en place de l'interdiction de fumer dans les lieux publics en France et d'éventuelles retombées positives d'une future présence d'avertissements sanitaires graphiques sur les paquets.

Auteur : Wilquin Jean-Louis, Beck François, GUIGNARD Romain, Arwidson Pierre, Ratte Sylviane, Fong Geoffrey T., Craig Lorraine, Kennedy Ryan David, Driezen Pete
Evolutions, 2008, n°. 13, p. 1-6