Tabac info service (0825 309 310 - 0,15 euros/mn) : analyse des appels reçus entre décembre 2003 et mars 2004.

Publié le 1 Juin 2004
Mis à jour le 9 septembre 2019

En décembre 2003, la France comptait 1,8 million de fumeurs de moins qu'à la fin de l'année 1999. Globalement, il devient de plus en plus répandu d'arrêter de fumer. C'est en tous cas le souhait de 71 %1 des fumeurs réguliers. Si ces personnes n'ont pas toutes besoin d'un suivi en centre de tabacologie ni d'une aide médicamenteuse, une grande partie d'entre elles pourrait bénéficier d'un accompagnement afin de mieux vivre les difficultés associées au sevrage tabagique et éviter ainsi de reprendre la cigarette. Le téléphone peut alors constituer un outil d'accompagnement accessible au plus grand nombre : on décroche son combiné et on accède immédiatement à une expertise, un soutien, des réponses aux questions que l'on se pose. Au moment où les consultations de sevrage tabagique sont débordées de demandes, l'Inpes propose aux fumeurs un dispositif téléphonique qui peut les aider dans leur démarche d'arrêt.[extrait article]

Auteur : Oddoux K., L'huillier A.
Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2004, n°. 22-23, p. 99-100