Perceptions, connaissances et comportements en matière d'alimentation : les spécificités des seniors.

Publié le 1 Janvier 2010
Mis à jour le 5 juillet 2019

Il est aujourd'hui établi qu'une alimentation saine et la pratique d'une activité physique régulière contribuent à un vieillissement réussi. Les années autour de la retraite ont été identifiées par les pouvoirs publics comme une période propice à la promotion de ces comportements favorables à la santé. En 2008, l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (INPES) a mené le troisième exercice du Baromètre santé nutrition, enquête dont l'objectif est d'analyser et de suivre les perceptions, les connaissances et les comportements en matière d'alimentation et d'activité physique. Cet article présente les spécificités des personnes âgées de 55 à 75 ans relatives à la dimension de l'alimentation. Les résultats révèlent des perceptions de l'alimentation plus orientées vers la santé dans cette population que chez les plus jeunes, des connaissances des recommandations moins bonnes pour les fruits et légumes, les produits laitiers et le groupe des " viandes, produits de la pêche et oufs " (VPO) mais meilleures pour le poisson et l'activité physique. Les consommations alimentaires s'avèrent plus favorables à la santé pour les fruits et légumes, le poisson et les féculents. Ces résultats plutôt encourageants sont susceptibles de se modifier au-delà de 75 ans, période qui nécessite des recherches complémentaires. [Résumé auteur]

Auteur : Escalon Hélène, Beck François
Gérontologie et Société, 2010, vol. 3, n°. 134, p. 13-29