Conduites alimentaires perturbées des jeunes : Entre facteurs sociaux et détresse psychologique.

Publié le 13 Janvier 2013
Mis à jour le 9 septembre 2019

Les troubles du comportement alimentaire font référence à un rapport à la nourriture devenu pathologique par suralimentation et/ou sous-alimentation ou dans ses représentations. Les questions analysées portent sur les épisodes de frénésie alimentaire, sur le fait de se faire vomir volontairement, de manger en cachette et de redouter de commencer à manger par crainte de ne pouvoir s'arrêter. Ces troubles se rencontrent surtout à l'adolescence et chez les femmes. Malgré l'attention médiatique qu'ils suscitent, ils ne concernent donc qu'une faible proportion de jeunes et n'ont pas augmenté entre 2005 et 2010. Les facteurs sociaux se révèlent importants dans la survenue des quatre troubles étudiés, mais apparaissent d'une intensité moindre que la situation de détresse psychologique.[résumé auteur]

Auteur : BECK F., Maillochon F., Richard J.B.
Agora Débats Jeunesses, 2013, n°. 63, p. 128-139