Comment combiner favorablement santé, sport et activité physique ?

Publié le 1 Janvier 2007
Mis à jour le 9 septembre 2019

Chez l'adolescent, la pratique d'une activité physique ludique a une triple dimension, affective, cognitive et sociale, qui va bien au-delà de la simple activité motrice. Toute activité est une voie d'épanouissement pour le jeune, à condition qu'elle s'éloigne des règles élitistes du sport - culte de la performance et du meilleur - et qu'il n'y ait pas une recherche obsessionnelle d'une meilleure santé. Désir de communiquer, développement d'une stratégie, renforcement de l'estime de soi via la satisfaction d'avoir triomphé d'obstacles: l'objectif est bien de favoriser l'épanouissement et l'exaltation de chaque personnalité. A tout âge, en tout lieu et avec tout public, l'éducateur doit être formé pour adapter l'activité à chaque contexte.

Auteur : Parlebas Pierre
La Santé de l'homme, 2007, n°. 387, p. 34-36