Système d'alerte canicule et santé (Sacs) 2004. Rapport opérationnel

Publié le 1 Septembre 2004
Mis à jour le 10 septembre 2019

Le système d'alerte canicule 2004 a été construit à partir d'une analyse rétrospective des données sanitaires et météorologiques dans quatorze villes pilotes. L'identification d'un indicateur biométéorologique pertinent parmi les sept indicateurs testés (construits à partir des températures et de l'humidité) est fondée sur des critères de sensibilité et de spécificité. L'indicateur mixte, combinant températures minimales et maximales supérieures à un seuil, a été retenu. Les données ont été moyennées sur trois jours pour tenir compte de la persistance de la chaleur. Les seuils choisis permettent d'anticiper les évènement de grandes ampleur se traduisant par une surmortalité supérieure à 100% dans les plus petites agglomérations, 50% à Paris, Lyon, Marseille et Lille. L'extension géographique s'est faite en utilisant les percentiles 98 des températures minimales et maximales, ces derniers étant très proches des seuils des villes pilotes. Le Plan National Canicule qui intègre ce système se décline en quatre niveaux. Le niveau 1 est un niveau de veille saisonnière. Le niveau 2 sera déclenché pour un dépassement des seuils prévu avec trois jours d'anticipation ou moins, le niveau 3 pour un dépassement prévu le jour même. Le niveau 4 correspond à une situation exceptionnelle avec dommages collatéraux. Le système est opérationnel du 1er juin au 30 septembre et se traduit par une intéraction continue entre Météo-France, l'InVS, les Cire et les autorités sanitaires.

Auteur : Laaidi K, Ledrans M, Pascal M, Empereur Bissonnet P, Le Tertre A, Medina S, Caserio Schonemann C, Beaudeau P, Cohen JC
Année de publication : 2004
Pages : 39 p.